Un Projet au coeur du Plan 3000

jeudi 11 février 2010
popularité : 56%

LE PLAN 3000

Le quartier du Plan 3000 est né il y a dix-sept ans. La crue du fleuve Pirai en février 1987 a laissé 3000 familles à la rue, lesquelles ont été relogées en toute hâte dans des campements de fortune dans la zone est de la ville, à 10 Km du centre. Les familles se sont organisées comme elles ont pu dans l’attente de l’aide promise par le gouvernement pour la construction de nouvelles maisons. Cette aide n’est jamais arrivée, et le quartier s’est développé dans une extrême pauvreté. À ce jour, il abrite plus de 300 000 habitants, dans des conditions toujours plus déplorables. La plupart des maisons ne disposent ni d’eau potable ni de tout à l’égout. Ces conditions de vie ne laissent aux jeunes que peu de perspectives pour le futur. Il nous a paru évident de créer au cœur de ce quartier, le lieu de formation professionnelle des futurs acteurs, metteurs en scène, et techniciens, valorisant de cette manière un quartier marginal.

Depuis une décennie, la Fondation Hombres Nuevos travaille dans ce quartier, avec pour mission d’y apporter l’éducation et la culture. Elle a déjà bâti 16 écoles et un complexe socio-culturel. Sensible à notre démarche artistique, son président Nicolas Castellanos, a adhéré au projet. Et c’est au sein du complexe culturel « Ciudad Alegria » qu’a été construite l’École Nationale de Théâtre

SITUATION DU THÉÂTRE BOLIVIEN

À l’exception de quelques compagnies et d’acteurs qui suivent une démarche individuelle et privée, on peut difficilement parler d’un théâtre professionnel bolivien. Aucune ville ne possède de troupe permanente subventionnée par l’état et ne pourrait assurer une programmation toute l’année.
Les spectacles qui se produisent dans les salles municipales sont des entreprises menées par des artistes de manière indépendante. L’état n’intervient sous aucune forme dans l’aide à la création et diffusion de spectacles. Celle-ci peut exister lors de festivals à l’initiative d’associations qui reçoivent parfois une contribution au niveau municipal.
Cependant, on assiste depuis dix ans à une véritable éclosion de jeunes troupes de théâtre, qui concentrent leur activité artistique aux périphéries des grandes villes. C’est le cas de Santa Cruz, où depuis cinq ans a été créé un festival de théâtre, le Festival de Los Anillos, qui réunit une quarantaine de groupes de la banlieue de la ville. Les pièces représentées sont pour la plupart, d’auteurs contemporains. Ces troupes cherchent tant bien que mal à atteindre un public défavorisé, et exercent cette activité théâtrale avec enthousiasme. Néanmoins, il manque une formation véritable.


Portfolio

JPEG - 171.6 ko JPEG - 108.3 ko JPEG - 73.1 ko JPEG - 37.5 ko JPEG - 320.7 ko JPEG - 448 ko

Navigation

Articles de la rubrique

Annonces

Le Château des Clandestins au théâtre EL DUENDE

TROIS REPRÉSENTATIONS EXCEPTIONNELLES SERONT DONNÉES LES 8-14 ET 15 FÉVRIER AU THÉÂTRE "EL DUENDE" A IVRY.

"Le Château des Clandestins" est un théâtre fou, brutal, joyeusement provocateur… (Télérama)

"Malavia livre dans cette pièce une très belle performance de comédien" (Les trois coups)

"Le choix de mise en scène apporte certes une part de dérision, mais donne étrangement plus de force et de dynamisme à une interprétation à la fois rythmée, drôle et touchante" (L’Intermède)

Métro Mairie d’Ivry (ligne 7)

Réservation 01 46 71 52 29
site du théâtre